Assignation au tribunal

LAHSo a été assignée devant le tribunal par des familles, hébergées dans le cadre du dispositif plan froid, qui se sont maintenues sur le Village Mobile de Villeurbanne depuis le 31 mars.

L’audience a eu lieu lundi 2 juin.
Les trois chefs d’accusation étaient les suivants : défaut d’accompagnement, non communication du double des contrats et absence de solution à la sortie. Ces chefs d’accusation ont été révisés à l’audience par les requérants au profit de la demande de maintien dans les lieux et la reconnaissance de la poursuite du contrat d’hébergement.

 

L’audience du référé du Grand Lyon, propriétaire du terrain de Villeurbanne, contre les familles qui s’étaient maintenues, avait lieu conjointement.
Les décisions sont attendues pour le 30 juin.

 
Nous tenons à remercier toutes les personnes présentes ou représentées (présidents, directeurs, salariés d’associations partenaires, militants et bénévoles et bien sur tous les membres de LAHSo) qui nous ont soutenues dans ce moment décisif pour LAHSo.

Ce procès, qu’elle qu’en soit l’issue, pose la question de l’implication des associations dans les dispositifs hivernaux.